Un risque peut-il être une opportunité.

Pourquoi un risque ne sera jamais une opportunité

Il est souvent dit qu'un risque peut être une opportunité.

Si l'on se base sur la définition d'un risque en entreprise, ceci n'a aucun sens puisqu'un risque est essentiellement un événement qui peut nuire à l'atteinte des objectifs.

Essayons de garder une approche rigoureuse sans enter dans les raccourcis et les approximations qui rendent souvent les discours managériaux assez confus.

En revenant sur la page dédiée à la gestion des risques en entreprise on peut se rendre compte que le risque porte une capacité d'anticipation, mais ceci n'a rien à voir avec l'opportunité.

Pourquoi alors vouloir s'obstiner à mettre le risque et l'opportunité sur le même plan?

Une première raison peut être cette aversion qu'a le management pour toute information qu'il estime négative. Il préfère définitivement le discours supposé positif de l'opportunité au discours supposé négatif du risque. C'est ici une tournure d'esprit malheureusement trop fréquente.

Une seconde raison peut se trouver dans le SWOT analysis, autrement dit, l'analyse des Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces.

Ce dernier met en regard les menaces (Threats) et les opportunités (Opportunitiies), sans jamais faire la confusion entre les deux.

Il faut bien se rendre à l'évidence, un risque ne peut pas être et ne sera certainement jamais une opportunité, quoique la sémantique des discours managériaux réussisse parfois à tout dire et son contraire.

De la bonne utilisation du management des risques pour faire émerger les opportunités

Les bases étant posées, nous pouvons maintenant aborder, en exclusivité, une méthode pratique et simple pour identifier les opportunités à partir des risques.

Pour ce faire, il n'y a qu'à s'appuyer sur le SWOT analysis mentionné précédemment.

Le schéma ci-dessous est assez explicite et ne nécessite pratiquement aucune explication complémentaire.

une bonne maîtrise des risques peut faire émerger les opportunités.

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

 

Le moyen pour transformer un risque en opportunité consiste bel et bien à mettre en place les moyens de maîtrise de ce risque.

Par exemple, lorsque l'on dispose d'une compétence rare sur une nouvelle technologie ou lorsqu'on dispose déjà d'une implantation géographique dans un marché émergent, ce qui constitue une menace ou un risque pour la majorité des acteurs se révèle une opportunité pour qui dispose déjà des moyens de maîtrise de certains risques.

Pour qu'un risque débouche sur une opportunité, il convient de disposer des moyens de maîtrise efficaces et correctement dimensionnés, c'est à dire efficients.

Voilà c'est aussi simple que ça.

Le schéma illustre que dans les autres cas,

pour une couverture des risques normale,  l'entreprise se trouve en situation d'atteindre son niveau de performance souhaité sans nécessairement disposer d'opportunités particulières.

pour une couverture des risques insuffisante ou excessive, l'entreprise génère des surcoûts, tantôt en raison des erreurs et des défaillances, tantôt en raison des coûts excessifs des dispositifs de prévention, c'est à dire l'inverse d'une opportunité.

La maîtrise d'un risque passe, rappelons le, par la mise en place des trois lignes de défense que sont :

  • la maîtrise opérationnelle par l'existence des contrôles adéquats au niveau de la production et de l'exécution.
  • la maîtrise de l'ensemble de l'entreprise avec l'existence d'un contrôle interne efficace.
  • la maîtrise de la supervision globale des risques avec un dispositif d'audit adapté.

Il s'agit bien ici des 3 lignes de défense préconisées par l'IFACI.

Pour conclure.

Il n'existe pas à ma connaissance de risque positif, seule la bonne maîtrise d'un risque peut faire émerger des opportunités.

C'est une fausse simplification que de vouloir absolument inventer la notion de risque positif qui conduit à rendre confus le discours sur le management du risque et qui, surtout, n'est pas compréhensible par tout un chacun, notamment dans les fonctions opérationnelles ou même dans la ligne managériale.

Le risque positif , qui n'existe pas jusqu'à preuve du contraire, doit rester un débat d'experts. S'il est employé à des fins managériales, il devient facilement source de confusions et d'ambiguîtés.

Partagez cette page avec vos amis: 

1 Commentaire

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

HTML filter

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.