Les moyens de mémorisation

Comment mémoriser

Le taux de mémorisation varie dans des proportions importantes selon la situation dans laquelle s'est déroulé l'apprentissage comme nous le montre une étude du National Training Laboratories dans le Maine.

Ainsi, un élève qui assiste à un cours magistral ou à une conférence ne retiendrait au bout de 24 heures que 5% de ce qu'il a entendu, autant dire que ceci ressemble à une perte de temps.

De la même manière, la personne qui enseigne un sujet retiendrait 90% du contenu de son cours.

Voici, ci-dessous, le pourcentage de rétention de l'information en fonction de la situation d'apprentissage.

Pyramide de memorisation

Ces chiffres interpellent quant à l'efficacité d'un système scolaire où le meilleur taux de mémorisation que l'on peut espérer se chiffre à 30%, le travail en groupe n'étant pas la norme du système éducatif et la mise en pratique se faisant dans des conditions particulièrement théoriques.

Il existe cependant des mécanismes d'apprentissage que chacun peut mettre en oeuvre pour améliorer significativement sa capacité de mémorisation.

Les principaux mécanismes qui facilitent la mémorisation

Le mécanisme de mémorisation par association.

Quoi de plus simple que de prendre l'information que nous voulons retenir, et de l'associer à un événement, à un objet ou à une situation que nous connaissons déjà.

Par exemple, le journal télévisé nous submerge d'informations qu'il est très difficile de mémoriser plus de quelques heures. Il y a quelque temps, le prix horaire moyen de la main d'oeuvre a été donné au cours du journal télévisé, il a suffi d'associer ce chiffre au taux horaire du SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance) pour que la mémorisation de ce chiffre en particulier, entendu une seule fois, soit durable. Faites une expérience dans le même genre, vous serez très surpris du résultat.

Ceci est le premier mécanisme de mémorisation rapide et il est d'une efficacité remarquable.

Il existe de nombreuses méthodes pour mémoriser par association, dont voici quelques exemples:

Exemples de méthodes de mémorisation
Organisez vos idées avec le Mind Mapping (mémorisation)
Auteur: Jean-Luc Deladrière, Frédéric Le Bihan, Pierre Mongin, Denis Rebaud
Éditeur: Dunod (2009)
Reliure: Broché, 164 pages
Un ouvrage indispensable pour qui veut améliorer sa mémoire, son raisonnement ou résoudre des problèmes complexes.Méthode complète sur la carte mentale  

 

     
Un ouvrage indispensable pour qui veut améliorer sa mémoire, son raisonnement ou résoudre des problèmes complexes.

Voici le seul ouvrage que j’ai trouvé qui vous permet de découvrir la démarche par vos propres moyens (sans avoir à payer une formation).

Vous pouvez bénéficier du remboursement de votre achat pendant 30 jours si le livre ne vous convient pas.

Méthode complète sur la carte mentale (link is external)

- See more at: http://ressources.futurspartages.com/ameliorer-memoire#sthash.7DdCFqac.dpuf (link is external)

Le mécanisme de mémorisation par réactivation.

Prenez connaissance de l'information que vous voulez retenir, et mémorisez la. Remémorisez cette information une heure plus tard.

Puis recommencez un jour plus tard, une semaine plus tard et un mois plus tard. Normalement, cette information sera durablement ancrée dans votre mémoire.

C'est la version améliorée de l'apprentissage par coeur.

Le mécanisme de mémorisation par indexation.

A l'heure de l'internet où la réponse à n'importe quelle question est accessible instantanément, il serait dommage de na pas s'appuyer sur le fait de savoir où l'information se trouve.

Il n'est pas judicieux de ne mémoriser que de cette manière pour une raison très simple, sans connaissances emmagasinées, nous ne sommes plus en mesure de nous forger nos propres opinions, de contextualiser nos propres expériences, sans parler de la paresse intellectuelle et de la pauvreté de la culture générale qui en découlent.

Dans les temps anciens, avant l'internet, l'indexation consistait à se référer au livre qui était en mesure de fournir l'information. Généralement c'étaient le dictionnaire ou l'encyclopédie qui constituaient la porte d'entrée.

Aujourd'hui, une requête sur le moteur de recherche fournit la réponse. En langue anglaise, le vocabulaire a déjà évolué puisque l'on dit : "Google the question", ce qui se traduit assez difficilement puisque le nom du moteur de recherche est devenu un verbe.

Partagez cette page avec vos amis: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

HTML filter

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.