Mise en oeuvre du contrôle interne

Déploiement du contrôle interne.

Le contrôle interne peut se déployer de la même manière qu’un système de management de la qualité de type ISO9001 par exemple.

Une structure projet peut être mise en place pour initialiser la mise en place du contrôle interne.

La mise en place, dès l'origine, d'une démarche d'amélioration continue, basée sur la roue de Deming, offre des garanties quant à la réussite de la démarche.

Voici une check list type pour une telle démarche.

Planifier.

Connaître les risques et anticiper les dérives dans l’atteinte des objectifs.

Définir les règles de gestion, les politiques de l’entreprise et leurs déclinaisons sectorielles.

Adapter et/ou définir les processus et les procédures.

Former et informer.

Réaliser.

Transformer les processus et les modes de management.

Mettre en œuvre les contrôles opérationnels.

Appliquer les règles de gouvernance et de gestion de l’entreprise.

Collecter les preuves de mise en œuvre.

Vérifier et contrôler.

Revues de management.

Reporting.

Revue des processus.

Vérifier la stabilité et la conformité du dispositif de contrôle interne.

Autoévaluation.

Audit interne.

Audit externe.

Améliorer.

Corriger les écarts identifiés.

Initialiser et suivre les plans d’action.

Améliorer et optimiser le dispositif de contrôle interne.

Recommencer le cycle à la planification.

Pour une entreprise dans une démarche de certification Sarbanes-Oxley, ce cycle se fait sur une base annuelle.

Pour une entreprise qui s’appuie sur un système de management de type ISO9001, le temps de cycle pourra être mensuel par exemple.

Partagez cette page avec vos amis: