L'éthique en entreprise ou la satisfaction des parties prenantes

Définition.

D'après wikipedia,

L'éthique relève de la philosophie (conception du monde, vision de l'être humain) qui s'intéresse à ce qui est juste et bon.

Elle se donne pour but d'indiquer comment les êtres humains doivent se comporter, agir et être, entre eux et envers ceux qui les entourent.

L'éthique en entreprise.

Il n'est pasL'éthique en entreprise : de multiples parties prenantes dans les habitudes de l'entreprise de mener des débats philosophiques, pourquoi alors l'éthique occupe-t'elle une place si importante dans les préoccupations du monde professionnel.

Avec l'importance grandissante de la satisfaction des parties prenantes, comme l'entend la Responsabilité Sociétale d'Entreprise (RSE), et avec l'évolution de la perception des comportements qui conviennent par la société civile, les entreprise sont contraintes de maîtriser les dérives liées à des comportements inadaptés des salariés ou des dirigeants.

Par exemple, la sensibilité grandissante du public concernant le travail des enfants au cours du dernier demi-siècle, a obligé les entreprises à veiller à cet aspect dans les relations avec leurs fournisseurs. Les exemples récents pour la fabrication des meubles (Ikea), ou des smartphones (Apple), pour ne citer que les plus retentissants, montrent bien que la délocalisation, dans tout pays avec une législation plus souple, ne suffit plus pour répondre aux attentes des parties prenantes, et notamment de la société civile.

Il en va de même pour la protection des données personnelles, qui représente une attente forte de ces mêmes parties prenantes.

Pour une entreprise, l'éthique représente un enjeu majeur pour satisfaire les parties prenantes, en définissant les comportements appropriés ou non, là où la loi n'a pas statué sur le caractère, légal ou non, d'une situation ou d'un événement.

Domaine d'application de l'éthique en entreprise.

L'application de l'éthique en entreprise consiste à prévenir les comportements inappropriés des salariés et des dirigeants, alors même qu'il n'existe ni loi ni texte de référence auquel se rapporter.

De quels comportements inappropriés s'agit-il ? Tout simplement des comportements qui peuvent nuire aux biens, aux personnes ou contrevenir aux lois et règlementations.

Ceci laisse entrevoir l'étendue du domaine d'application de l'éthique en entreprise. Elle concerne bien évidemment toutes les activités, toutes les mailles de l'organisation, tous les salariés et bien entendu les dirigeants.

Si les comportements qui peuvent, ou qui pourraient, contrevenir aux lois et règlementations sont assez faciles à appréhender, qu'entendons nous par des comportements qui peuvent nuire aux biens et aux personnes.

  • Pour les biens, nous trouvons les actifs matériels (machines, produits, infrastructures, etc.), les actifs immatériels (informations, propriété intellectuelle, image, etc.) ainsi que les actifs financiers.
  • Pour ce qui peut nuire aux personnes, nous trouvons, entre-autres, le dénigrement, le harcèlement, la discrimination, la mise en danger de la santé physique ou psychique, la mise en danger de mort, etc.

En l'absence de texte de référence, l'entreprise se voit contrainte de définir ou de préciser ses propres règles (règlement intérieur, règles métiers, charte éthique, politique en matière de conformité, etc.).

Bien entendu il est impossible de définir des règles qui prévoient tous les cas de figure, aussi faut il mettre en place une organisation qui permette de statuer sur la conduite à tenir en cas de doute.

Dispositions à mettre en place en matière d'éthique.

Il s'agit plutôt de Qu'est ce que l'éthique?renforcer des dispositions existantes que de créer une nouvelle structure génératrice de surcoûts. En matière d'éthique, comme pour tout le reste, il est important de privilégier l'efficacité en s'appuyant sur l'existant.

La liste des actions qui suit est donnée à titre purement indicatif. Elle ne se veut ni exhaustive, ni incontournable. En effet, certaines de ces action peuvent être mises en place de différentes manières selon le contexte de l'entreprise.

  • Posture des dirigeants en matière d'éthique (tone at the top).
  • Elaboration d'une charte éthique.
  • Transcription des principes de la charte éthique dans les documents de l'entreprise (règlement intérieur, documents métiers, contrats, etc.).
  • Communication, information, sensibilisation et formation de l'ensemble du personnel et des parties prenantes (clients, fournisseurs, administrateurs, actionnaires, etc).
  • Mise en place d'une structure permettant de répondre aux questions posées, de traiter les cas de comportements jugés inappropriés, de signaler les manquements constatés.
  • Enfin, audit des dispositions mises en place, amélioration en continu.

Ce rapide survol de l'éthique en entreprise n'a pas la prétention d'être exhaustif.

J'essaierai, bien entendu, de répondre au mieux à toute question posée à ce sujet dans les commentaires.

Il ne me sera pas possible, par contre, de répondre sur le site au sujet de cas particuliers, car il est bien entendu que l'éthique n'est pas une science exacte et absolue, et que chaque situation doit faire l'objet d'une analyse en fonction du contexte.

 

Partagez cette page avec vos amis: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

HTML filter

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
To prevent automated spam submissions leave this field empty.